Hidden figures

Le destin extraordinaire des trois scientifiques afro-américaines qui ont permis aux Etats-Unis de prendre la tête de la conquête spatiale, grâce à la mise en orbite de l’astronaute John Glenn. Maintenues dans l’ombre de leurs collègues masculins et dans celle d’un pays en proie à de profondes inégalités, leur histoire longtemps restée méconnue est enfin portée à l’écran.

J’ai vraiment passé un bon moment au cinéma grâce à ce film. Mon seul regret : la façon dont est abordée la question des droits civiques. En 1961, être noir dans l’ Etat de Virginie, c’était extrêmement compliqué. Oui, on y fait allusion (la place dans le bus, les toilettes séparées, le café entre collègues, etc … ) mais à mon sens cela aurait pu être plus profond. En tout cas, c’est une partie de l’histoire des Etats-Unis que je ne connaissais pas et ces trois femmes au destin improbable m’étaient inconnues aussi. Beaucoup d’émotions tout au long du film qui m’ont submergées.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s