20 ans de Placebo

Hier soir après de longs mois et d’attente et d’excitation, j’y étais ! Nous sommes arrivés après la première partie, enfin on a entendu la dernière chanson du groupe qui faisait la première partie. Ce n’était pas bien grave car comme nous avions des places numérotées, nos places nous attendaient.

Après un hommage rendu à Leonard Cohen et la vidéo de « Every you, every me », Placebo arrive enfin sur scène. Pendant toute la première partie, je me suis ennuyée, ce n’était que des morceaux que je ne connaissais pas … Je me suis arrêtée au quatrième album de Placebo et je n’ai jamais écouté les suivants.

La deuxième partie était un peu plus sympa mais je suis restée sur ma faim. Ils n’ont pas vraiment joué beaucoup de titres de leurs débuts, le son à Bercy c’est une catastrophe. C’était vraiment saturé et on n’entendait surtout la guitare et la batterie, pas vraiment la basse.

Je dois reconnaître que la mise en scène m’a beaucoup plu, le jeu de lumières et d’images et vidéos qui défilaient derrière la scène étaient superbes et j’en ai pris plein les yeux.

En sortant je me suis demandé quand même si j’avais mal vieilli … 20 ans après je ne trouve plus Brian Molko aussi séduisant. J’adorais tellement son carré plongeant que j’étais allée avec le livret de mon CD chez le coiffeur en réclamant la même coiffure ! Ses cheveux tout courts ne me font plus du tout le même effet. Je suis ressortie du concert mitigée et super déçue quand même.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s