Julieta

Julieta s’apprête à quitter Madrid définitivement lorsqu’une rencontre fortuite avec Bea, l’amie d’enfance de sa fille Antía la pousse à changer ses projets. Bea lui apprend qu’elle a croisé Antía une semaine plus tôt. Julieta se met alors à nourrir l’espoir de retrouvailles avec sa fille qu’elle n’a pas vu depuis des années. Elle décide de lui écrire tout ce qu’elle a gardé secret depuis toujours.
Julieta parle du destin, de la culpabilité, de la lutte d’une mère pour survivre à l’incertitude, et de ce mystère insondable qui nous pousse à abandonner les êtres que nous aimons en les effaçant de notre vie comme s’ils n’avaient jamais existé.

J’adore Almodóvar, je n’en rate aucun et je les ai tous en DVD. Après ils me plaisent plus ou moins. Le cinéaste analyse les relations mère / enfant une fois de plus et une fois de plus il réussit à me faire pleurer comme une Madeleine. Les personnages pour jouer les rôles de mère dans les films d’Almodóvar me renvoie toujorus à mes propres questions en tant que maman. C’est peut être pour ça que je suis particulièrement touchée. Et pour ne pas changer la B.O. m’a aussi beaucoup fait pleurer. Si vous aimez Almodóvar et que vous êtes un inconditionnel courrez le voir, n’hésitez pas. Si vous n’êtes pas adepte de son univers vous serez probablement déçus.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s