Carnac jour 8

Varicelle : jour 3. Les nuits ne sont pas faciles … Ce matin le temps est maussade alors nous jouons aux jeux de société avec les garçons : Cochon qui rit, Piratatak et Croque carottes. C’est le photographe qui se charge de soigner les boutons de C. en passant du Cicalfate sur chacun et c’est fastidieu pour l’un comme pour l’autre.

Une semaine de vacances s’est déjà écoulée et je suis partagée entre l’envie que le temps s’écoule plus lentement et en même temps j’aimerais rentrer chez moi. La gynéco pour qui je travaille est partie pour quinze jours de congés à son tour. Elle m’a envoyé un mail avec des instructions pour mon retour le deux mai. Je ne vais pas m’ennuyer ! Mon travail ne me manque pas plus que ça mais je serai contente de reprendre le rythme malgré tout. J’ai aussi échangé via Messenger avec l’architecte qui revient de quelques jours de congés en Angleterre. Cela me fait plaisir qu’elle me dise que ma présence va lui manquer la semaine prochaine. Si seulement je pouvais travailler 20 heures par semaine à l’agence !

L’après-midi est un peu longue à passer, à cause de la varicelle nous sommes vraiment bloqués. Je sors faire une promenade avec Lakmé et j’en profite pour faire un peu de lèche-vitrine. Je serai raisonnable cette année je crois. Je trouve la soirée un peu triste, le photographe ne quitte pas son ordinateur, il regarde à moitié un reportage sur Guillaume le Conquérant sur Arte. Moi je suis frigorifiée et je n’arrive pas vraiment à me concentrer sur ma Kindle.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s