The hateful eight

The hateful eight

Quelques années après la Guerre de Sécession, le chasseur de primes John Ruth, dit Le Bourreau, fait route vers Red Rock, où il conduit sa prisonnière Daisy Domergue se faire pendre. Sur leur route, ils rencontrent le Major Marquis Warren, un ancien soldat lui aussi devenu chasseur de primes, et Chris Mannix, le nouveau shérif de Red Rock. Surpris par le blizzard, ils trouvent refuge dans une auberge au milieu des montagnes, où ils sont accueillis par quatre personnages énigmatiques : le confédéré, le mexicain, le cowboy et le court-sur-pattes. Alors que la tempête s’abat au-dessus du massif, l’auberge va abriter une série de tromperies et de trahisons. L’un de ces huit salopards n’est pas celui qu’il prétend être ; il y a fort à parier que tout le monde ne sortira pas vivant de l’auberge de Minnie…

Au bout de notre rue, il y a un cinéma et c’est souvent le dimanche soir que nous allons là-bas. En plus la baby sitter est plus facilement disponible ; ) Nous sommes deux fans de Tarantino à la maison alors le choix a été vite fait ! Une chose est sûre : Tarantino sait raconter une histoire et diriger des acteurs ! Les scènes bien gores sont toujours au rendez-vous mais elles tournent tellement au ridicule qu’on en rit tout en étant dégouté … Ce huis-clos est particulièrement réussi, mais ce n’est cependant pas mon oeuvre préférée de Tarantino !

Publicités

3 réflexions sur “The hateful eight

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s