Visages de l’effroi : violence et fantastique de David à Delacroix

Visages de l'effroi

Je ne connaissais pas du tout le Musée de la vie romantique et ce fut une très agréable surprise. J’y suis allée pour voir l’exposition « Visages de l’effroi » car j’avais vu des affiches dans Paris. Tout le côté gothique m’avait particulièrement attirée. L’exposition est assez riche et rien que la toile de David « La mort de Marat » vaut le détour. Le romantisme réaliste j’aime beaucoup. Les jeux de lumières sur certaines toiles étaient vraiment impressionnants et j’aurais bien rapporté deux ou trois tableaux pour les accrocher chez moi.

Quant à la maison du peintre Ary Scheffer, je l’ai trouvée très belle mais il y avait une trop forte accumulation d’objets et je n’ai pas su apprécier ma visite à sa juste valeur je pense. Mon seul regret, le salon de thé était fermé et j’avais très envie d’y passer un moment. Il faudra donc que je revienne !

Publicités

Une réflexion sur “Visages de l’effroi : violence et fantastique de David à Delacroix

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s