L’amitié

« Commence déjà par être l’ami de toi-même, tu ne seras jamais seul. » Sénèque

J’ai longtemps cru qu’il fallait savoir donner pour recevoir. Et au final, j’ai toujours l’impression d’être le dindon de la farce et de passer pour une idiote. Je suis « gentille ». Trop ? J’ai l’impression que je n’ai jamais eu d’amis. De véritables amis. Depuis toute petite, je n’ai jamais été populaire. A l’école primaire, j’avais bien un groupe de copines mais nous sommes allées dans des collèges différents et on s’est perdues de vue, bien qu’habitant le même quartier. Au collège, je crois bien avoir vécu les quatre pires années de ma vie, j’ai détesté ça et j’ai attendu le lycée avec impatience. Le lycée ce fut une véritable délivrance. En classe de Seconde, mon petit ami était en Terminale, mon frère aussi. Ma vie a changé. J’avais un vrai groupe d’amis, je garde de bons souvenirs de cette époque. On s’est tous plus ou moins perdus de vue, j’ai gardé deux contacts sur Facebook. Ensuite, je suis partie une année à Grenade. Une parenthèse dans ma vie, j’avais 17 ans. J’ai bu de l’alcool pour la première fois et fait d’autres expériences aussi. Mes goûts musicaux ont évolué. Peut-être la meilleure année de mon adolescence. J’ai toujours des amis de cette folle année mais on se voit rarement malheureusement. Puis vinrent les années d’Université. C’est passé vite, je n’ai fait que deux ans dans la ville de mes parents et puis je suis partie rejoindre mon amoureux du lycée, je l’ai quitté pour me marier. Pas vraiment eu le temps de nouer des amitiés sincères et durables. J’ai très vite arrêté mes études pour travailler et mes collègues ne sont jamais devenues des amies. Je travaillais dans le monde de la cosmétique et l’activité préférée de mes collègues, c’était acheter le ELLE le vendredi, et le lundi arriver au boulot avec toute la panoplie. Vraiment pas pour moi.  Je n’ai fait qu’une belle rencontre à mon ancien travail, la Marraine de G., qui est une amie et qui désormais fait partie de la famille. Depuis décembre 2009, date de mon congé maternité, je n’ai plus travaillé, difficile de se faire des amis.

Alors aujourd’hui, qu’est ce que j’attends ? Je crois que je ne devrais plus m’attendre à rien, j’ai été trop déçue. Cependant j’aimerais trouver une amie, avec qui parler de tout et de rien, à qui je pourrais dire absolument tout, faire du shopping, aller voir les comédies romantiques au cinéma, boire un cocktail de temps en temps, sortir déjeuner sur un coup de tête, parler chiffons, des enfants …

Friends

Publicités

8 réflexions sur “L’amitié

  1. Mais, mais, mais… moi je te considère comme une amie ! Alors certes on ne se voit pas souvent rapport au fait que c’est pas toujours pratique, mais je prends grand plaisir à nos discussions, et je serais ravie d’aller boire un verre (ou un thé, c’est plus simple ^^) avec toi. Bon, le shopping, je suis un peu une cause perdue…
    Quant aux amitiés d’enfance/adolescence, je n’en ai quasiment pas, ou plus. Les amitiés estudiantines sont souvent « victimes » de notre vie d’adulte (mutation, mariage, enfants…).
    En revanche, j’ai quelques solides amitiés « en couple » – très sexué, je le reconnais : tout le monde s’entend très bien, mais ces messieurs peuvent passer une soirée ensemble pendant que ces dames font de même ailleurs, et c’est très sympa.

    J'aime

    • On a une bande d’amis, geeks et … célibataires. Je suis la seule femme et parfois, j’en ai marre … Et merci pour ce très gentil commentaire, promis dès que je refais surface de la poussière, des peintures etc … on va déjeuner ou prendre un thé ! 😀

      J'aime

  2. Je te comprends très bien. Les amitiés du collège sont restées au collège (nous ne sommes pas allés au même lycée par la suite), ceux du lycée m’ont suivie m’a première année de fac mais à vrai dire on était bien trop différentes pour que ça dure. Durant mes années d’étudiante, j’ai rencontré plein de personnes, beaucoup plus proches de ma personnalité. Certaines amitiés sont restées, d’autres non. Je n’ai jamais vraiment eu d’amitiés fusionnelles et aujourd’hui, il y a peu de personnes que je vois souvent. Pour autant, j’ai appris qu’on pouvait avoir de belles amitiés sans se voir régulièrement et si parfois je suis comme toi, finalement ça me convient plutôt bien.

    J'aime

  3. Tu es une amie pour moi. Même si la distance ne nous permet pas de faire du shopping ou de boire un cocktail, j’aime parler avec toi de tout, de rien, de choses sérieuses – ou pas.
    Et pour le reste, j’ai quelques amis fidèles, qui seront toujours là quoi qu’il se passe. Ils ne sont pas nombreux mais très précieux. Les autres, ce sont plus des connaissances qui vont et viennent.

    J'aime

  4. Comme Elanor, je n’ai pas d’amitiés fusionnelles, pas d’ami(e) avec qui discuter de tout et n’importe quoi et surtout me confesser pour de vrai. Parfois, je chouine, mais la plupart du temps, ça me va : j’ai un peu de mal à me confier, toujours peur de passer pour une égocentrique, pas envie d’être jugée, et de temps en temps, je parviens à résoudre mes problèmes moi-même sans embêter quelqu’un pour ça.
    Pour autant, l’absence de spontanéité ne me fait pas dire que je n’ai pas d’ami, juste pas d’ami comme dans les films ^^

    Dans un monde idéal, il n’y aurait pas de distinction entre les amis et les amies mais bon, je pense pas que je pourrais parler papeterie avec mes amis mâles xD Que je le veuille ou non, mes amitiés sont donc un peu sexuées…

    Sinon, à toi de décider si je peux être/devenir une amie, de mon côté, même si je suis asociale, je ne pense pas être un ours et la porte est donc ouverte en grand :))

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s