Amy

Nous sommes allés voir ce documentaire sur la vie de chanteuse de Amy Winehouse hier soir et évidemment j’ai pleuré comme une Madeleine. Il est certain qu’il y un parti pris dans l’élaboration du film, mais on découvre une personnalité bien différente de celle énoncée dans les tabloïds anglais. Je ne peux m’empêcher d’avoir un sentiment de gâchis, boulimique et dépressive depuis l’adolescence, ses parents ne se sont jamais préoccupés d’elle et finalement, c’est ce qui la tuera à petit feu. Des rencontres, merveilleuses, d’autres moins. Un amour passionnel et destructeur avec celui qu’elle finira par épouser. Elle était si belle, si talentueuse, le vie ne fait pas toujours si bien les choses. Son premier album « Frank » est très jazz, je trouve qu’il s’adresse à de fins connaisseurs pour l’apprécier à sa juste valeur. Elle avait le projet après son duo avec le célèbre jazzman, son idole, Tony Bennett de refaire un album jazzy. Moi je prends plaisir à écouter son album « Back to black » qui prend une toute autre dimension après avoir vu ce documentaire. Je vous laisse deux extraits que j’aime particulièrement.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s